Grand succès pour l’assemblée générale

L’assemblée générale du 5 février 2020 a été un vrai succès puisqu’elle a réuni 89 présents ou représentés pour 105 membres, soir 85 % . Un bon score.

La partie « extraordinaire » était consacrée à la modification des statuts pour les adapter aux évolutions règlementaires et au fonctionnement actuel.

La partie « ordinaire » contenait le rapport d’activité, le rapport financier et le renouvellement du tiers des membres du conseil d’administration, conformément aux statuts. Le conseil, composé de 20 membres dont 4 élus représentants le Conseil Municipal, a accueilli un nouvel administrateur : Olivier PERRAUDEAU, expert-comptable récemment retraité.

Revivez la présentation du rapport d’activité avec la vidéo ci-après :

Une pleine salle de réunion pour l’assemblée 2020

Laurent GARDRAT promu Capitaine

Notre ami Laurent GARDRAT, chef des pompiers de Meschers sur Gironde, adhérent du Comité de Jumelage et compagnon de Natacha CHENET, membre du conseil d’administration, a été promu capitaine le 11 janvier. Nous lui adressons nos félicitations pour cette promotion qui récompense son dévouement et son action au sein de ce groupe.

Laurent GARDRAT reçoit les insignes de son nouveau grade (Photo SudOuest)

Marché de Noël à Saint-Georges

Le chalet du Comité de Jumelage place du marché

Cette année, le marché de Noël de Saint Georges de Didonne avait lieu pour la première fois sur la place du marché, avec les trois chalets municipaux et sous la halle ouverte extérieure, les samedi 21, dimanche 22 et lundi 23 décembre. Seize commerçants et deux associations Saint Georgeaises s’y étaient installé.

Le vent soufflant fort le dimanche a incité le responsable de « Fêtes et animation de Saint Georges » a fermé ce marché ce jour là, ce qui a évidemment sensiblement impacté la réussite de cette aventure.

Le lundi 23, les commerçants du marché couvert, qui ne sont habituellement ouvert que le matin, sont restés à la disposition de leur clientèle jusqu’au soir et les 18 stands extérieurs ont accueilli les chalands toute la journée.

Les Saint-Georgeais ne sont pas habitués à ce fonctionnement et la fréquentation du marché est restée fort modeste l’après-midi. Avec plus de communication et un fléchage plus important, on peut espérer que ce marché sera mieux fréquenté l’année prochaine.

A votre santé ! le comité de jumelage vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année.

Nous étions au marché de Noël à Gaienhofen

Le stand du Comité de Jumelage tout juste monté avant le début du marché

Une délégation de 7 membres du Comité s’est rendue à Gaienhofen pour le marché de Noël le samedi 7 décembre. Nous y proposions du vin blanc, du vin rouge (au verre ou en bouteille) du cognac, du pineau, de la soupe de poisson et surtout des huitres très appréciées par les habitants du lieu.

L’ouverture et le service des huitres

1300 huitres ont été ouvertes et vendues en 3 heures de temps.

Dédé et Geneviève au service

Comme chaque année, l’accueil qui nous a été réservé par nos amis de Gaienhofen a été chaleureux et généreux. C’est eux qui fournissent le stand, les tables, les bancs, les mange-debout pour les amateurs d’huitres, la marmite et le réchaud pour la soupe et aussi des mains supplémentaires pour les moments où le monde se presse. Il faut aussi dire que le stand de Saint-Georges est une des attractions majeures de ce marché.

Le pineau réchauffe le corps et le cœur

Le succès de ce marché participera au financement de la réception de nos amis Allemands et Hongrois lors de leur venue à Saint-Georges pour l’ascension 2020.

Réconfort le dimanche sur le marché de Noël de Singen
Et dimanche soir un dîner « raclette » nous a été offert par la commune de Gaienhofen.

Un grand succès pour le dîner dansant

Samedi 23 novembre se tenait le dîner dansant de notre comité. Avec 122 participants, cette soirée a été très réussie. L’ambiance était chaleureuse, le repas, préparé par Romain Peneau et servi par son équipe sous la houlette de son épouse Olivia, était excellent et les danseurs s’en sont donné à cœur joie avec notre DJ Natacha.

Tous nos remerciements aux nombreux bénévoles qui ont œuvré pour cette réussite, à Anita (Cave Arrivé) qui nous a fourni le vin, à Grégory Tessier, nouveau directeur de SUPER U qui nous a fourni la bière et le crémant, et à l’équipe formidable de Romain Peneau, souriante et efficace.

Natacha aux manettes
Un toast pour bien commencer la soirée
Toutes les tables ont été occupées
Et vive le madison qui réunit tout le monde…

Dîner dansant le 23 novembre

A l’occasion de son trente-cinquième anniversaire, le Comité de Jumelage de Saint-Georges de Didonne, vous invite à un dîner dansant le 23 novembre, à partir de 19 heures, Salle Panoramique du Relais de la Côte de Beauté (136 boulevard de la Côte de Beauté).

Le dîner « allemand », préparé par le traiteur Saint-Georgeais Romain PENEAU, comprendra :

Apéritif : Soupe de pétillant & petits fours

Entrée : Salade de pommes de terre (kartoffelsalat) et jambon speck

Plat : Choucroute de la mer (Saumon, lieu noir, crevettes, moules et sauce beurre blanc)

Dessert :Apfelstrudel (Strudel aux pommes, amandes et raisins)

Café

Un chanteur-guitariste interviendra durant le repas, puis on dansera sur toutes les musiques du monde avec notre DJ Natacha qui saura être à l’écoute des souhaits des danseurs.

Tarif : 29 € par personne

Inscription avant le 15 novembre auprès de Fabiène BERTHIER, trésorière, 16 Bis Rue de la Crête à Saint Georges de Didonne (06.13.53.15.56)

LE MUR DE BERLIN, de sa construction à sa chute

A l’occasion du trentième anniversaire de la chute du mur de Berlin, un événement d’importance mondiale qui a marqué la fin de la guerre froide qui durait depuis 1946, les comités de jumelage de Saint-Georges de Didonne et de Saujon ont organisé une conférence en image, dans la salle bleue du relais de la côte de beauté.

Les deux conférenciers, Daniel COIFFARD, professeur d’allemand et Bernard GEOFFROY, ancien professeur d’histoire-géographie et historien ont se sont montrés très compétents sur le fond et très brillant sur la forme.

Un beau succès pour cette manifestation, malgré la tempête qui sévissait le 2 novembre.

La construction du mur, le 12 aout 1961 va couper la ville en deux de façon étanche, même si il y a eu beaucoup d' »évasions » de l’est vers l’ouest.
La destruction du mur, à partir du 9 novembre 1989.